Une conférence scientifique internationale pour faire le point sur la génomique au service de la sécurité sanitaire des aliments

Publié le Mis à jour le

L’Anses, l’Institut fédéral d’évaluation des risques en Allemagne (BfR), l’Institut national de l’alimentation de l’Université technique du Danemark (DTU) et l’Institut national d’évaluation de la sécurité des aliments et des médicaments (NIFDS) de la République de Corée organisent une conférence internationale sur le thème « Protection de la santé publique : impact du séquençage complet des génomes des pathogènes d’origine alimentaire », du mardi 26 au jeudi 28 mars 2019 à Paris. Ce colloque scientifique de haut niveau réunira pendant trois jours près de 300 acteurs, chercheurs et experts internationaux, afin de faire le point sur les avancées des technologies de la génomique dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments.

https://www.anses.fr/fr/content/une-conf%C3%A9rence-scientifique-internationale-pour-faire-le-point-sur-la-g%C3%A9nomique-au-service-0

 

 

Sixième rapport sur l’avenir de l’environnement mondial (GEO-6) : résumé à l’intention des décideurs

Publié le

Le rapport, rédigé par 250 scientifiques et experts originaires de plus de 70 pays, indique que si les mesures de protection de l’environnement ne sont pas considérablement intensifiées, des villes et des régions entières en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique pourraient connaître des millions de décès prématurés d’ici le milieu du siècle. Le rapport prévient également qu’en raison des polluants présents dans nos systèmes d’eau douce, la résistance anti-microbienne deviendra la première cause de décès à l’horizon 2050 et que les perturbateurs endocriniens affecteront la fertilité des hommes et des femmes, ainsi que le développement neurologique de l’enfant.

Source : GEO6SPM_RU.pdf

Les pratiques phytosanitaires en viticulture en Nouvelle-Aquitaine en 2016

Publié le

Avec l’enquête Pratiques phytosanitaires en viticulture, Agreste Nouvelle-Aquitaine apporte, à travers les valeurs d’IFT (indicateur de fréquence des traitements), un éclairage statistique sur l’intensité relative de recours aux produits phytopharmaceutiques par les viticulteurs de la région lors de la campagne 2015-2016.80 % de l’IFT total moyen est lié à la protection fongicide, ciblant principalement le mildiou et l’oïdium. La protection insecticide, fortement influencée par la lutte contre la cicadelle vectrice de la flavescence dorée, pèse pour moins de 15 % de l’IFT total. Enfin, avec le développement de l’enherbement total ou partiel du vignoble, la valeur de l’IFT herbicide moyen est régulièrement inférieure à 1.

http://draaf.nouvelle-aquitaine.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/AgresteNA_AR_64_201903phytoviti_cle4951bc.pdf

Iaa témoins : moins de gaspillage alimentaire pour plus de performance

Publié le

La note méthodologique et le rapport précisent les conditions de réalisation de l’étude réalisée en 2018 visant à évaluer et réduire les pertes alimentaires dans les industries agro-alimentaires. Ils restituent les résultats d’une opération témoin réalisée avec 19 entreprises IAA françaises et illustrent l’intérêt économique et environnemental de réduire le gaspillage alimentaire.

Source : Iaa témoins : moins de gaspillage alimentaire pour plus de performance – ADEME

Une campagne mondiale pour l’air pur

Publié le

l s’agit d’une campagne de sensibilisation qui s’appuie sur un radar surveillant le taux de pollution atmosphérique dans 4 000 villes du monde et transmet une information en direct sur un site internet dédié. Objectif ? « Mobiliser les villes et les individus pour protéger notre santé et notre planète contre la pollution de l’air ».

http://breathelife2030.org/fr/

L’Observatoire de la qualité de l’air intérieur : Bilan et perspective

Publié le

Créé le 10 juillet 2001 par convention entre les ministres en charge du logement, de la santé et de l’écologie associant les présidents de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), l’l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) n’a pas de personnalité morale.

Ce rapport dresse un bilan des actions menées et essaye de mettre en avant de nouvelles perspectives.

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/012430-01_rapport_cle2731d6.pdf