Pollution

Quels sont les impacts de notre alimentation sur l’environnement ? Webconférence

Publié le

Quels sont les impacts de notre alimentation sur l’environnement ? Comment nos choix de consommation sont-ils susceptibles de faire évoluer les modes de production agricole ? Comment concilier attentes sociétales, juste rémunération des agriculteurs et amélioration de l’état de l’environnement ? Quels sont les enjeux liés à une mutation des politiques agricole et de l’alimentation ?

C’est de ces questions dont Julien Fosse débattra avec vous lors de la webconférence le lundi 5 février de 12h à 12h45. Sa présentation sera discutée par Céline Mareuge, journaliste web à France Stratégie.

http://www.strategie.gouv.fr/debats/webconference-impacts-de-alimentation-lenvironnement

Mise à jour du guide pratique de dépistage et de prise en charge des expositions au plomb chez l’enfant mineur et la femme enceinte

Publié le

Dans sa version mise à jour, le guide décrit les facteurs de risques et les signes cliniques devant conduire à la prescription par un médecin d’une plombémie chez un enfant de moins de 6 ans ou chez une femme enceinte. De plus, les modalités de prise en charge des enfants et des femmes enceintes ayant bénéficié d’une plombémie sont décrites (conduite à tenir en fonction des concentrations sanguine de plomb, suivi des plombémies, traitement médicamenteux, suivi du développement psychomoteur et cognitif de l’enfant, mesures diététiques, conduite à tenir pour l’allaitement, etc.).

Ce guide est destiné aux professionnels de santé et acteurs du terrain et est présenté sous forme de 19 fiches pratiques indépendantes et complémentaires. Deux questionnaires pour l’identification des facteurs de risques environnementaux ou d’exposition destinés à la femme enceinte ou à l’enfant sont proposés.

Source : Mise à jour du guide pratique de dépistage et de prise en charge des expositions au plomb chez l’enfant mineur et la femme enceinte

Les transports, premier facteur de bruit pour les Franciliens

Publié le

D’une façon générale, les Français comme l’ensemble des Européens se préoccupent en priorité de la pollution de l’air, de la pollution de l’eau et de l’impact sur la santé des produits chimiques utilisés dans les produits de tous les jours. Mais à l’échelle de leur logement et de leur quartier, c’est la pollution sonore qui les soucie le plus. L’Ile-de-France, où vivent 12 millions d’habitants, se distingue car elle est exposée à un fort niveau de nuisances sonores. En cause, un habitat concentré, une exceptionnelle
densité des infrastructures de transports et des activités économiques.

http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=CMV296

Eaux destinées à la consommation humaine : le traitement aux orthophosphates diminue la concentration en plomb de l’eau distribuée mais ses impacts doivent être mieux connus

Publié le

L’Anses publie ce jour les résultats d’une expertise relative au traitement des eaux destinées à la consommation humaine par des orthophosphates pour limiter la dissolution du plomb. L’Agence conclut que le traitement par des orthophosphates constitue une mesure de protection collective possible mais non suffisante à elle seule. En outre, les données disponibles ne permettent pas d’évaluer avec précision les effets du traitement aux orthophosphates sur la qualité de l’eau distribuée. En conséquence, l’Agence recommande que toute nouvelle mise en œuvre du traitement de l’eau par des orthophosphates soit accompagnée d’études visant à mieux déterminer les différents impacts de ce traitement, en particulier sur la qualité microbiologique de l’eau distribuée et de l’environnement. Par ailleurs, l’Agence recommande d’améliorer la connaissance du réseau de distribution public et des réseaux privés à l’intérieur du bâti ancien, afin de mieux estimer l’exposition au plomb de la population par voie d’ingestion d’eau de consommation.

https://www.anses.fr/fr/content/eaux-destin%C3%A9es-%C3%A0-la-consommation-humaine-le-traitement-aux-orthophosphates-diminue-la

 

Recommandations de l’Anses pour la mise en œuvre d’une surveillance nationale des pesticides dans l’air ambiant

Publié le

L’Anses publie ce jour les résultats de travaux d’expertise collective visant à proposer les modalités de mise en œuvre d’une surveillance nationale des pesticides dans l’air ambiant en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer (DROM). Fondée sur une liste de 90 substances prioritaires, cette surveillance nationale doit permettre d’évaluer l’exposition chronique de la population générale et les risques sanitaires associés. L’Agence recommande en complément de mettre en place des campagnes de mesures ponctuelles visant à évaluer l’exposition de populations vivant à proximité des sources d’émissions de pesticides, notamment les riverains de zones agricoles.

Source : Recommandations de l’Anses pour la mise en œuvre d’une surveillance nationale des pesticides dans l’air ambiant | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail