Pollution

Dossier de presse : Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives ; Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine ?

Publié le Mis à jour le

De nombreuses études s’intéressent aux risques sanitaires liés à l’utilisation de produits d’usage courant (produits d’entretien, cosmétiques, accessoires en plastiques…). Si beaucoup de relations restent encore à démontrer, certaines substances présentes dans nos environnements intérieurs sont suspectées de participer à l’apparition de maladies ou troubles de la santé (troubles de la reproduction, cancers, obésité, diabète, troubles neuro comportementaux…). Les femmes enceintes et les jeunes enfants seraient un public particulièrement vulnérable à ces substances. L’ARS Nouvelle-Aquitaine a donc décidé d’agir en faveur de la petite enfance en l’inscrivant comme cible prioritaire de sa stratégie de prévention et promotion de la santé environnementale.

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2018-09/DP_strategie_petite_enfance_25_09_2018_VF.pdf

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

Allergènes, perturbateurs endocriniens, substances nocives …
Comment mieux préserver la santé des jeunes enfants en Nouvelle-Aquitaine?

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2018-09/DP_strategie_petite_enfance_25_09_2018_VF.pdf

Voir l’article original

« Les bureaux semblent moins pollués que les logements »

Publié le

Corinne Mandin est coordinatrice scientifique et opérationnelle à l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur. Cet organisme a orchestré plusieurs campagnes sur la qualité de l’air intérieur, dont une récente dans des bureaux du tertiaire. À l’approche de la journée nationale de la qualité de l’air intérieur qui se tient ce 19 septembre, retour sur les résultats de cette campagne, et plus largement sur les actions en cours.

http://www.travail-et-securite.fr/dms/ts/ArticleTS/TI-TS797_INRS_10-12.pdf

Quelle évaluation d’une politique Energie/Climat en terme de qualité de l’air…

Publié le

En termes de réductions d’émissions et de concentrations de polluants dans l’air (particules PM10 et oxydes d’azote NOx), cette étude évalue sur le territoire du Grand Nancy deux actions de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) : La mise en place d’un dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) ; L’utilisation du gaz naturel pour véhicules (GNV) pour la flotte de transports en commun (bus).Pour ces deux actions, même si l’objectif initial ne concernait pas en priorité l’enjeu « qualité de l’air », les résultats obtenus dans cette étude sont très intéressants en termes de bénéfices pour la qualité de l’air avec une réduction significative des polluants émis et formés dans l’air.Ceci conforte bien l’idée qu’il est important de réaliser une analyse transversale air/climat/énergie dans les plans et programmes issus au départ d’une politique énergie/climat. De sorte que l’intérêt est de mener une évaluation des impacts pour ces trois volets (dont l’air) afin de

Source : Quelle évaluation d’une politique Energie/Climat en terme de qualité de l’air… – ADEME