pesticides

Glyphosate : l’Anses lance une évaluation comparative avec les alternatives disponibles

Publié le

Suite à la réapprobation pour cinq ans de la substance active au niveau européen en décembre 2017, l’Anses réévalue les autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate. Pour les produits pour lesquels une demande d’autorisation ou de réautorisation a été déposée, l’Agence effectuera une évaluation comparative avec les alternatives disponibles. Pour chaque produit à base de glyphosate, les usages pour lesquels il existe une alternative répondant aux critères de substitution seront donc interdits. L’Agence vient par ailleurs de notifier aux industriels la fin des autorisations de mise sur le marché de 132 préparations n’ayant pas fait l’objet de demande de renouvellement.

https://www.anses.fr/fr/content/glyphosate-l%E2%80%99anses-lance-une-%C3%A9valuation-comparative-avec-les-alternatives-disponibles

Les pesticides à base de méthamsodium interdits en France

Publié le Mis à jour le

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a pris sa décision, lundi 5 novembre : les pesticides à base de méthamsodium sont désormais interdits en France. Leur utilisation par les maraîchers et les horticulteurs – ils sont efficaces pour lutter contre les « bioagresseurs », comme les champignons du sol –, avait déjà été suspendue jusqu’au 31 janvier 2019 par un arrêté le 25 octobre.

https://www.lemonde.fr/sante/article/2018/11/05/pesticides-le-methamsodium-interdit-en-france_5379038_1651302.html

Environnement & Santé

Publié le

Notre santé est dépendante de la qualité de notre environnement. Lorsque celui-ci est malade d’être trop pollué, ce sont nos organismes qui trinquent. Et les poisons sont innombrables : perturbateurs endocriniens, pesticides, particules (ultra)fines, métaux lourds ou autres substances chimiques plus ou moins connues… Mais que faire ? A côté des nécessaires mesures politiques, l’éducation apparaît comme l’une des réponses à ce double défi, sanitaire et environnemental. Une éducation qui rime avec participation. C’est ce que propose ce nouveau numéro de Symbioses.

https://www.symbioses.be/consulter/119/

 

Impact sanitaire des perturbateurs endocriniens : intégrer les connaissances en vue d’agir pour réduire l’exposition humaine

Publié le

Estimer et prévenir les impacts sur la santé des substances chimiques présentes dans l’environnement est un des enjeux majeurs actuels en matière de santé publique. Enjeu pour ne pas dire défi, tant la tâche semble colossale au vu i) du nombre de substances identifiées, ii) des difficultés à déterminer, sur un plan toxicologique, les effets combinés des substances et mélanges de substances auxquels l’Homme est exposé et iii) de la difficulté à leur attribuer les pathologies qui leur sont associées…

http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/22-23/2018_22-23_0.html