perturbateurs endocriniens

Produits chimiques : faites nous savoir ce que vous voulez !

Publié le

Mieux connaître les produits chimiques présents dans les articles du quotidien (jouets, chaussures, vêtements, appareils électroniques, meubles, etc.) est l’affaire de tous, et c’est le cœur de LIFE AskREACH. Ce projet Européen a pour objectif de donner une information aux consommateurs sur les produits chimiques qui figurent dans les articles. Pour cela, le projet prévoit le déploiement d’une application pour smartphones et chacun a la possibilité de contribuer à son développement en répondant à deux enquêtes en ligne.

https://www.ineris.fr/fr/lineris/actualites/produits-chimiques-faites-nous-savoir-ce-que-vous-voulez

 

Perturbateurs endocriniens – Note

Publié le

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques ou des mélanges, d’origine naturelle ou artificielle, qui interfèrent sur le système endocrinien en empêchant la fixation d’une hormone sur son récepteur, en perturbant la synthèse, le transport, l’excrétion ou la régulation d’une hormone naturelle ou de son récepteur, et en imitant l’action d’une hormone. Ces substances sont susceptibles de modifier le fonctionnement du système endocrinien et de provoquer des effets nocifs pour la santé portant sur la reproduction, la croissance, le développement ou le comportement… Les dangers peuvent concerner les individus directement exposés ou leur descendance.

Source : Perturbateurs endocriniens – Brochure – INRS

Perturbateurs endocriniens – Brochure de l’INRS

Publié le

Les perturbateurs endocriniens (PE) sont des substances chimiques susceptibles de modifier le fonctionnement du système hormonal et de provoquer des effets nocifs pour la santé. Cette note de la collection Décryptage rappelle les enjeux de santé au travail liés à ces agents chimiques. Il détaille également les actions mises en œuvre par l’INRS sur le sujet pour contribuer à protéger la santé et la sécurité des travailleurs.

Source : Perturbateurs endocriniens – Brochure – INRS

La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens – Evaluation de la mise en oeuvre et propositions d’évolution

Publié le

Un perturbateur endocrinien est une substance chimique qui altère le fonctionnement du système hormonal des êtres vivants, induisant des impacts sur la faune, avec atteinte à la biodiversité, et sur la santé des êtres humains, notamment pendant la période foetale. Ces substances sont susceptibles d’augmenter la prévalence d’un certain nombre de pathologies. Ils se retrouvent dans un grand nombre de produits de consommation courante (cosmétiques, alimentation, plastiques, etc.) et peuvent être présents dans les produits de traitement des cultures et certains médicaments. Trois ans après l’engagement de la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), ce rapport inter-inspections en évalue la mise en oeuvre et propose de relancer une nouvelle programmation stratégique selon cinq axes : 1. Développer la recherche ; 2. Renforcer la surveillance sanitaire et environnementale ; 3. Caractériser les dangers ; 4. Gérer les risques ; 5. Former, sensibiliser et informer.

La stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE) : Evaluation de la mise en oeuvre et proposition d’évolution

Publié le

Un perturbateur endocrinien est une substance chimique qui altère le fonctionnement du système hormonal des êtres vivants, induisant des impacts sur la faune, avec atteinte à la biodiversité, et sur la santé des êtres humains, notamment pendant la période fœtale. Ces substances sont susceptibles d’augmenter la prévalence d’un certain nombre de pathologies. Ils se retrouvent dans un grand nombre de produits de consommation courante (cosmétiques, alimentation, plastiques, etc.) et peuvent être présents dans les produits de traitement des cultures et certains médicaments. Trois ans après l’engagement de la Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE), ce rapport inter-inspections en évalue la mise en œuvre et propose de relancer une nouvelle programmation stratégique selon cinq axes :

1. Développer la recherche,
2. Renforcer la surveillance sanitaire et environnementale,
3. Caractériser les dangers,
4. Gérer les risques,
5. Former, sensibiliser et informer.