perturbateurs endocriniens

Le bisphénol A reconnu pour ses propriétés de perturbation endocrinienne par l’ECHA sur proposition française | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Publié le Mis à jour le

L’Anses a soumis en février 2017 auprès de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) une proposition de classement du bisphénol A (BPA) comme substance extrêmement préoccupante (SVHC-substance of very high concern) dans le cadre du règlement européen REACh, au titre de ses propriétés «perturbateur endocrinien» pour la santé humaine. Cette proposition vient d’être adoptée par le comité des Etats membres de l’ECHA. Cette décision aura pour conséquence une obligation pour l’industrie de notifier à l’ECHA la présence de la substance dans les articles fabriqués ou importés et d’informer l’acquéreur d’un article de la présence de BPA. L’inscription du BPA sur la liste de l’ECHA des substances extrêmement préoccupantes ouvre également la possibilité que le BPA soit soumis à autorisation en tant que substance, conditionnant ses usages à l’octroi d’une autorisation temporaire et renouvelable.

Source : Le bisphénol A reconnu pour ses propriétés de perturbation endocrinienne par l’ECHA sur proposition française | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

EnregistrerEnregistrer

Conférence à Poitiers sur les perturbateurs endocriniens : la lutte contre cette menace sanitaire en marche

Publié le

La Délégation Poitou-Charentes du Réseau Environnement Santé (RES) a organisé une conférence sur les Perturbateurs Endocriniens le 20 janvier 2017 à Poitiers. L’objectif : mieux comprendre le danger des perturbateurs endocriniens et les actions pour les éliminer. Soutenue par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, elle a eu lieu dans ses locaux où une centaine de personnes étaient présentes. Si sur ce territoire la lutte semble acquise, reste à organiser les solutions.

Source : Portail Santé Environnement » Conférence à Poitiers sur les perturbateurs endocriniens : la lutte contre cette menace sanitaire en marche

Portail Santé Environnement » Guide RecoCrèches : un environnement sain pour les bambins

Publié le

RecoCrèche, un guide de recommandations pour les structures d'accueil petite enfance©ARS Nouvelle-Aquitaine

Un environnement sain, ça compte dès le plus jeune âge. Un guide de recommandations pour accompagner les structures d’accueil de la petite enfance existe depuis janvier 2017. Dans le cadre de la stratégie régionale petite enfance de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, l’association « Les alternatives de Lilly » a mandaté Anne Lafourcade, ingénieur chimiste pour élaborer ce nouvel outil. Il synthétise en 14 fiches pratiques les bons gestes à adopter pour réduire l’exposition, notamment dans les crèches, des enfants et des personnels aux substances polluantes dans l’environnement intérieur.

 

Source : Portail Santé Environnement » Guide RecoCrèches : un environnement sain pour les bambins