gestion des risques

Produits chimiques : faites nous savoir ce que vous voulez !

Publié le

Mieux connaître les produits chimiques présents dans les articles du quotidien (jouets, chaussures, vêtements, appareils électroniques, meubles, etc.) est l’affaire de tous, et c’est le cœur de LIFE AskREACH. Ce projet Européen a pour objectif de donner une information aux consommateurs sur les produits chimiques qui figurent dans les articles. Pour cela, le projet prévoit le déploiement d’une application pour smartphones et chacun a la possibilité de contribuer à son développement en répondant à deux enquêtes en ligne.

https://www.ineris.fr/fr/lineris/actualites/produits-chimiques-faites-nous-savoir-ce-que-vous-voulez

 

Lancement de la campagne exploratoire nationale de mesure des résidus de pesticides dans l’air

Publié le

L’Anses, l’Ineris en tant que membre du laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA) et le réseau des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) fédéré par ATMO France lancent ce jour une campagne de mesure des résidus de pesticides dans l’air. Cette première campagne nationale vise à améliorer les connaissances sur les pesticides présents dans l’air ambiant et ainsi mieux connaître l’exposition de la population sur le territoire national. Cette campagne permettra à terme de définir une stratégie de surveillance des pesticides dans l’air.

https://www.anses.fr/fr/content/lancement-de-la-campagne-exploratoire-nationale-de-mesure-des-r%C3%A9sidus-de-pesticides-dans

Identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale au Québec sur la base de données de biosurveillance

Publié le

L’exposition des populations aux substances chimiques présentes dans l’environnement et leurs effets sur la santé préoccupent les acteurs de santé publique partout. Dans un contexte de ressources humaines et financières limitées, il est nécessaire d’identifier les contaminants qui devraient faire l’objet d’une attention particulière au Québec.

L’identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale, telle que proposée ici, se fonde sur l’interprétation de données de biosurveillance. La biosurveillance, par la mesure de composés chimiques dans le sang ou l’urine, renseigne sur l’exposition de la population aux contaminants présents dans l’environnement. .

Source : Identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale au Québec sur la base de données de biosurveillance | INSPQ