gestion des déchets

‘’Mon environnement, c’est ma santé’’

Publié le Mis à jour le

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

L’Atelier Santé Ville de Talence et ses partenaires ont choisi de construire ensemble des actions de prévention et d’information autour de la ‘’Santé environnement’’ : perturbateurs endocriniens, pollution intérieure, pesticides, tri des déchets…comment favoriser un environnement sain ?

Les manifestations ‘’Mon environnement, c’est ma santé’’ se dérouleront au cours du mois d’avril : exposition au Dôme, stands d’informations, ateliers caramels et savon, nettoyage de quartier…auxquels s’ajoutent des ateliers de la HSEN (Habitat Santé Environnement) proposés par le service Développement Durable.

A5 ENVIRONNEMENT-ASV

Pour en savoir plus : Magalie Lecanu, coordinatrice Atelier Santé Ville Talence – Tél. : 0612532995 / 0556846417

View original post

Quelle prise en compte de l’environnement au sein des foyers ? Analyse sociologique des pratiques domestiques des Français.

Publié le

Datalab essentiel n° 80 – Janvier 2017

Au sein du logement, les pratiques de tri des déchets et les économies d’énergie sont deux façons pour les citoyens de réduire leur impact sur l’environnement. La récente enquête sur les pratiques environnementales des ménages montre que ces formes emblématiques d’implication sont largement mises en oeuvre dans les foyers français. C’est tout particulièrement le cas du tri des déchets. Des différences importantes s’observent toutefois d’un ménage à l’autre, en fonction de l’intérêt que ceux-ci portent aux questions environnementales ou de leur capacité à agir. De même, l’âge, le lieu de vie ou la taille du foyer influent sur les pratiques déclarées par les enquêtés.

Source : Quelle prise en compte de l’environnement au sein des foyers ? Analyse sociologique des pratiques domestiques des Français [Publications, Datalab essentiel, 2017] : Observation et statistiques

Film documentaire de lExpedition 7e Continent, mai 2014/Atlantique nord

Publié le Mis à jour le

90% des plastiques présents en mer proviennent des continents… aucun océan n’est préservé par la présence massive de plastiques (8 à 10 millions de tonnes déversées par an, plusieurs centaines de millions de tonnes identifiées comme à la surface d’un océan)…ces plastiques véhiculent des perturbateurs endocriniens, métaux lourds et autres polluants, et sont autant de pièges de biodiversité pour les poissons, mammifères marins et oiseaux qui les avalent.

 

viaLe film de l’Expedition 7e Continent est disponible !.