épidémiologie & études

Pertinence et faisabilité d’une étude épidémiologique ou d’une campagne d’imprégnation en lien avec une pollution à des solvants chlorés (TCE/PCE) dans le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté Vincennes (Val-de-Marne) 

Publié le

Dans le cadre d’un projet de réhabilitation du collège Saint-Exupéry de Vincennes, des études préparatoires et des mesures ont été menées à partir de juin 2017. Les mesures dans le collège ont été complétées en septembre 2017 par une analyse de la qualité de l’air ambiant du collège et de la crèche Liberté, contiguë, qui a mis en évidence une pollution au tricholoréthylène (TCE) et au perchloroéthylène (PCE) ou tétrachloroéthylène.

Source : Pertinence et faisabilité d’une étude épidémiologique ou d’une campagne d’imprégnation en lien avec une pollution à des solvants chlorés (TCE/PCE) dans le collège Saint-Exupéry et la crèche Liberté Vincennes (Val-de-Marne) / 2018 / Environnement et santé / Rapports et synthèses / Publications et outils / Accueil

L’Anses met à disposition une base de données sur plus de 500 valeurs toxicologiques de référence 

Publié le

L’Agence poursuit depuis 2004 la réalisation d’un programme national sur les valeurs toxicologiques de référence (VTR). Les VTR sont des indicateurs biologiques qui permettent de qualifier ou quantifier sur une base scientifique un risque pour la santé humaine lié à l’exposition à une substance chimique. Elles sont utiles pour les différents acteurs de la gouvernance des risques : entreprises, expertise publique et autorités chargées de la gestion du risque.

Source : L’Anses met à disposition une base de données sur plus de 500 valeurs toxicologiques de référence | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Jardinage collectif et lutte contre les déséquilibres alimentaires

Publié le

 

Les pays développés connaissent une montée préoccupante des déséquilibres alimentaires. Les jardins collectifs, s’ils sont bien utilisés, favorisent une amélioration des pratiques alimentaires. Depuis une quinzaine d’années, on assiste à une multiplication des jardins partagés. Mais on constate aussi une inégalité d’accès à ces jardins au détriment des ménages les plus modestes. De plus, les modes d’animation de ces jardins limitent leur efficacité alimentaire et nutritionnelle. Un renouvellement des méthodes est indispensable.

Article de Daniel Cérézuelle, Directeur scientifique du Programme Autoproduction et Développement Social (PADES) à télécharger : .Jardins et déséquilibres alimentaires

Jardinage collectif et transition alimentaire. Nouveaux défis et stratégies – Journée d’étude

Publié le

jatdins co 30 ansJournée d’étude organisée par un collectif d’acteurs le vendredi 23 mars 2018, IUT Bordeaux Montaigne, 1 rue Jacques Ellul, 33800 Bordeaux

La question de la fonction alimentaire des jardins collectifs urbains redevient d’une actualité brûlante. Aujourd’hui elle doit être abordée dans des termes nouveaux pour répondre à des défis nouveaux.

Il convient de faire le point sur trente ans de création d’une nouvelle génération de jardins collectifs (souvent dénommés « jardins partagés »). Ce sera l’occasion de réfléchir aux méthodes de création et d’animation qui favorisent l’accès des publics socialement fragiles aux équipements de jardinage collectif ainsi qu’une amélioration des pratiques alimentaires. Ce sera aussi l’occasion de réfléchir aux stratégies, aux modes de gouvernance et d’inscription du jardinage collectif dans les politiques publiques qui seraient à la hauteur des défis actuels. Cette journée sera l’occasion de célébrer les 30 ans du premier des Jardins issu du mouvement des Jardins Partagés, réalisé en 1987 à Bordeaux.

Inscription obligatoire à info@saluterre.com ou au 05 57 46 04 37

Télécharger le programme : Jardinage collectif et transition alimentaire