environnement sonore

Les transports, premier facteur de bruit pour les Franciliens

Publié le

D’une façon générale, les Français comme l’ensemble des Européens se préoccupent en priorité de la pollution de l’air, de la pollution de l’eau et de l’impact sur la santé des produits chimiques utilisés dans les produits de tous les jours. Mais à l’échelle de leur logement et de leur quartier, c’est la pollution sonore qui les soucie le plus. L’Ile-de-France, où vivent 12 millions d’habitants, se distingue car elle est exposée à un fort niveau de nuisances sonores. En cause, un habitat concentré, une exceptionnelle
densité des infrastructures de transports et des activités économiques.

http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=CMV296

Evaluation stratégique du Plan Bruit de l’ADEME

Publié le

L’étude d’évaluation stratégique du Plan Bruit de l’ADEME a été conduite en 2015 par un prestataire externe. Elle visait l’évaluation du traitement des Points Noirs du Bruit des transports terrestres et l’installation de 4 observatoires du bruit dans les grandes agglomérations.
L’enjeu de cette évaluation était de faire le bilan des résultats et impacts réels obtenus après 7 années d’activité (2009 – 2015) afin de tirer les enseignements de la mise en oeuvre du Plan Bruit et d’analyser l’impact qu’il a pu avoir dans la stratégie nationale de lutte contre le bruit des transports terrestres portée par le Ministère de l’Ecologie
A la suite de cette évaluation, un plan d’action bruit de l’ADEME 2016 – 2019 a été établit notamment sur la base des recommandations du rapport d’évaluation. Trois axes ont été tracés :

  1. Agir via la rénovation énergétique des logements ;
  2. Agir via la planification territoriale et l’aménagement urbain ;
  3. Clore le Plan Bruit fin 2020, capitaliser et transférer notre expérience

http://www.ademe.fr/evaluation-strategique-plan-bruit-lademe

Cartographier l’environnement sonore grâce à une application mobile

Publié le

L’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) et le CNRS viennent de lancer une application gratuite sur Android, NoiseCapture, qui permet de connaître les niveaux du bruit au quotidien mais aussi de participer activement à un projet de recherche simplement en enregistrant les bruits environnants.

Source : Actualités détail – Ifsttar

Comment sensibiliser les jeunes aux risques auditifs ?

Publié le

Sur scène, un concert qui envoie du son. Dans la salle, une centaine de lycéens attentifs. Ce jour-là, à Bellac (Haute-Vienne), il ne s’agit pas d’en prendre plein les oreilles mais bel et bien de comprendre comment sont nées les musiques amplifiées, pourquoi on aime écouter fort certaines musiques et comment s’en protéger. C’est l’objectif du concert pédagogique, créé par la Fédération Hiéro Limoges. Mais que retiennent les lycéens de ces messages de prévention ?

Source : Portail Santé Environnement » Comment sensibiliser les jeunes aux risques auditifs ?

Et vous, comment utilisez-vous Ambiciti, l’appli collaborative de suivi du bruit ?

Publié le

Ambiciti permet à chacun de mesurer l’intensité sonore ambiante et de participer à la production de cartes de bruit dont la résolution est à l’échelle d’une rue. Les usages de l’application se multiplient, tant auprès des particuliers pour leur cadre de vie et leurs déplacements urbains que par des organisations qui l’intègrent pour l’évaluation d’ambiances sonores comme dans leurs projets de « territoire intelligent » ou de démocratie participative. L’Inria mène actuellement une recherche sur ces pratiques et leur incidence sur les modalités de perception et de gestion de la ville. Votre avis compte ! Pour mieux comprendre les usages, effectifs ou attendus, de cet outil collaboratif, vous êtes invités à participer et à partager votre expérience dans le cadre de ce programme de recherche.

Source : bruit.fr – Cartes de bruit et PPBE – Et vous, comment utilisez-vous Ambiciti, l’appli collaborative de suivi du bruit ?

Bouchons d’oreilles : vidéo « mode d’emploi » pour protéger son oreille et prévenir les risques auditifs

Publié le Mis à jour le

Hyperacousies, acouphènes, surdité partielle ou totale… Lorsque l’oreille est exposée à un volume sonore excessif, elle est en danger. Le geste le plus simple et le plus accessible pour les protéger, en concert, en discothèque ou lors d’un festival, est de porter des bouchons d’oreilles. C’est pourquoi, Santé publique France met à disposition une vidéo mode d’emploi ludique et pédagogique pour sensibiliser les jeunes à une écoute ‘responsable’.

Source : http://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Bouchons-d-oreilles-video-mode-d-emploi-pour-proteger-son-oreille-et-prevenir-les-risques-auditifs