environnement sonore

Jeunes, musique et risques auditifs « 

Publié le

Cette enquête a été dévoilée le 6 novembre par AGI-SON, elle concerne l’évolution des goûts musicaux, des pratiques d’écoute et impacts sur la santé des 12-18 ans. L’enquête a été proposée durant l’année scolaire 2017/2018, dans le cadre de Peace&Lobe®, programme de concerts pédagogiques labellisé par AGI-SON, dont l’objectif est d’apprendre aux collégiens et lycéens à doser leur exposition au son dans leur vie quotidienne.

https://agi-son.org/news/decouvrez-lenquete-jeunes-musique-et-risques-auditifs-62

Sons amplifiés : la nouvelle réglementation entre en scène !

Publié le

Une nouvelle réglementation s’applique à partir du 1er octobre 2018 à tous les lieux diffusant des sons amplifiés (salles, discothèques, festivals, bars, foires, etc.). Ces nouvelles dispositions suscitent de nombreuses interrogations chez les professionnels concernés. C’est pourquoi le Centre d’information sur le bruit organise en décembre prochain un colloque national, avec un triple objectif : rappeler les enjeux, expliquer les textes et débattre des difficultés de mise en œuvre de cette réglementation.

http://www.bruit.fr/sons-amplifies-la-nouvelle-reglementation-entre-en-scene.html

Les transports, premier facteur de bruit pour les Franciliens

Publié le

D’une façon générale, les Français comme l’ensemble des Européens se préoccupent en priorité de la pollution de l’air, de la pollution de l’eau et de l’impact sur la santé des produits chimiques utilisés dans les produits de tous les jours. Mais à l’échelle de leur logement et de leur quartier, c’est la pollution sonore qui les soucie le plus. L’Ile-de-France, où vivent 12 millions d’habitants, se distingue car elle est exposée à un fort niveau de nuisances sonores. En cause, un habitat concentré, une exceptionnelle
densité des infrastructures de transports et des activités économiques.

http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=CMV296