électromagnétisme

Téléphones mobiles et santé : les 6 bons comportements

Publié le

Bon ou mauvais pour la santé ? Il n’existe pas aujourd’hui de preuve scientifique démontrant que l’usage des téléphones mobiles présente un risque pour la santé. Cependant, des interrogations subsistent sur d’éventuels effets à long terme des ondes radiofréquences, d’autant plus que certains consommateurs font de ces technologies un usage intensif et ce de plus en plus jeune. À titre de précaution, voici 6 comportements à adopter pour réduire son exposition aux ondes émises par les téléphones mobiles

via eSET Bourgogne-Franche-Comté

ANFR Mesure de DAS

Publié le

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR réalise des vérifications sur les téléphones portables mis sur le marché français et s’assure de la conformité de ces appareils à la réglementation. Elle procède à des prélèvements inopinés d’appareils sur les lieux de vente. Ces téléphones font ensuite l’objet de mesures de contrôle par des laboratoires accrédités, qui permettent à l’ANFR de s’assurer que les DAS (débit d’absorption spécifique) sont conformes à la réglementation européenne.

http://www.anfr.fr/toutes-les-actualites/actualites/mesure-de-das/#menu2

Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables

Publié le

La loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit le déploiement sur le territoire national de compteurs communicants permettant la relève à distance des index de consommation d’électricité et de gaz, et leur transmission journalière aux fournisseurs d’énergie. Les distributeurs d’eau ont également entamé l’évolution de leur parc de compteurs. L’Agence a donc mené une expertise visant à évaluer l’exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par ces dispositifs et les effets sanitaires potentiels associés.

Source : Compteurs communicants : des risques sanitaires peu probables | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail