eau

Évaluation quantitative de l’impact sanitaire des sous-produits de chloration dans l’eau destinée à la consommation humaine en France 

Publié le

La désinfection de l’eau destinée à la consommation humaine est l’une des principales avancées de santé publique du XXe siècle. Cependant, la réaction du chlore sur la matière organique soluble de l’eau engendre des sous-produits de chloration (SPC) indésirables.
Les études montrent une association entre le risque de cancer de la vessie chez l’homme (KVH) et l’exposition aux SPC, estimée par la concentration des trihalométhanes (THM) dans l’eau produite. Une méta-analyse de 2011 propose une relation concentration-réponse (CRF). Notre étude a pour but d’estimer l’exposition actuelle et passée aux THM des personnes résidant en France, ainsi que les impacts sanitaires associés.

Source : Évaluation quantitative de l’impact sanitaire des sous-produits de chloration dans l’eau destinée à la consommation humaine en France / 2017 / Environnement et santé / Rapports et synthèses / Publications et outils / Accueil

Journée mondiale de l’eau 22 mars

Publié le

L’eau est au cœur du développement durable. Les ressources en eau, ainsi que la gamme de services qu’elles peuvent rendre, contribuent à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement. De la nourriture et la sécurité énergétique à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable, affectant les moyens de subsistance de milliards d’individus. Thème 2017 : Pourquoi gaspiller de l’eau ? Cette année, le thème des eaux usées et les différents moyens de les réduire et les réutiliser est mis en lumière. Pas moins de 80% des eaux usées provenant des lieux d’habitation, des villes, de l’industrie et de l’agriculture sont rejetées dans la nature, polluant l’environnement et appauvrissant les sols.

Source : Journée mondiale de l’eau 22 mars

Carafes filtrantes : l’Anses rappelle les règles de bon usage 

Publié le

Suite à une autosaisine, l’Anses publie ce jour son avis relatif à l’évaluation de l’innocuité et de l’efficacité des carafes filtrantes.Les données actuellement disponibles ne mettent pas en évidence un risque pour la santé du consommateur. L’Agence conclut toutefois que l’usage de carafes filtrantes peut conduire au relargage de différents contaminants (ions argent, sodium, potassium, ammonium) dans l’eau de boisson, à un abaissement du pH, voire à une altération de la qualité microbiologique de l’eau.

Source : Carafes filtrantes : l’Anses rappelle les règles de bon usage | Anses – Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Les prélèvements d’eau douce en France : les grands usages en 2013 et leur évolution depuis 20 ans  : Observation et statistiques

Publié le

La connaissance des conditions de mobilisation de l’eau est importante en raison du rôle joué par cette ressource dans les activités humaines. Cela d’autant plus que la disponibilité de cette dernière sera affectée dans les décennies à venir en raison des changements climatiques. À l’initiative du ministère en charge de l’Environnement, une Banque nationale des prélèvements quantitatifs en eau (BNPE) a récemment été mise en place sous l’égide de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema). Cette publication s’appuie sur la BNPE, ainsi que sur les données rassemblées historiquement par le SOeS.

Source : Les prélèvements d’eau douce en France : les grands usages en 2013 et leur évolution depuis 20 ans [Publications, Datalab, 2017] : Observation et statistiques