développement durable

Ménages & Environnement – Les chiffres clés – Édition 2017 

Publié le

Dans leurs activités quotidiennes, et par leurs habitudes de consommation, les ménages exercent des pressions sur l’environnement (émissions de gaz à effet de serre, de polluants atmosphériques, production de déchets, etc.).
Ces pressions, qui paraissent négligeables à l’échelle individuelle, génèrent collectivement de profondes répercussions sur l’environnement et les ressources naturelles. Cette publication présente une sélection d’indicateurs sur les pressions et impacts sur l’environnement associés aux pratiques et modes de vie des ménages.

Source : Ménages & Environnement – Les chiffres clés – Édition 2017 – Datalab-25-menages-environnement-cc-ed-2017-oct2017.pdf

Atelier du 19 : l’heure du premier bilan

Publié le Mis à jour le

L’atelier du 19, c’est un appartement pédagogique qui sensibilise les habitants et les professionnels à la santé environnementale dans leur lieu de vie, en passant par toutes les pièces du logement (cuisine, salon, salles d’eau, chambre). C’est la vocation de ce lieu, ouvert à tous publics et inauguré il y a un peu plus de deux ans dans le quartier des Couronneries à Poitiers (Vienne). Bilan avec Christophe Malvault, chargé de projets au sein de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine.

Source : http://www.santeenvironnement-nouvelleaquitaine.fr/autre/atelier-du-19-lheure-du-premier-bilan/

La collection Théma | L’alimentation : un nouvel enjeu de développement durable pour les territoires

Publié le Mis à jour le

Santé & Territoires Nouvelle-Aquitaine

L’alimentation constitue un enjeu fort de durabilité en termes de santé, de cohésion sociale, d’environnement et de développement économique territorial. Au cœur des préoccupations des habitants, elle fait l’objet de nombreuses initiatives dans les territoires mobilisant les citoyens et de nombreux acteurs territoriaux (agriculteurs, entreprises, associations…) et donne lieu à de nouvelles politiques transversales appuyées notamment par le ministère de l’agriculture ( loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt qui promeut l’élaboration de projets alimentaires territoriaux). Ces politiques s’articulent autour de plusieurs leviers : la protection du foncier agricole, la préservation de la qualité de l’eau, l’éducation alimentaire, l’approvisionnement local de la restauration collective, le soutien à l’agriculture biologique et à la structuration de nouvelles filières de production mais aussi de distribution.

La consultation de 38 collectivités en France en 2016 nous a permis de mieux connaître la fabrique des politiques alimentaires territoriales. Pourquoi s’engagent-elles ? Comment ? Quelle gouvernance…

View original post 43 mots de plus

Le plan régional santé environnement (PRSE) Nouvelle-Aquitaine est lancé

Publié le

Le Plan régional santé environnement 2017-2021 (PRSE) de la Nouvelle-Aquitaine a été signé le 11 juillet dernier à l’espace Carat à l’Isle d’Espagnac, en présence de Pierre Dartout, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, Michel Laforcade, directeur général de l’ARS et Françoise Jeanson en représentation d’Alain Rousset, président du Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine.

Source : DERNIERE ETAPE : la signature du plan et son lancement le 11 juillet 2017 – DREAL Nouvelle-Aquitaine

Un jardin thérapeutique structuré autour des cinq sens.

Publié le

La Maison de santé Marie-Galène en plein cœur de Bordeaux (33), vient d’inaugurer son jardin thérapeutique, aboutissement d’un projet de quatre ans à l’initiative de trois soignantes, désireuses de se servir du jardin comme un outil de prendre soin. Dessiné par des élèves en BTS aménagement paysager, cet espace est composé d’une fontaine entourée de rochers et de dalles effets miroir d’eau, d’espaces plantés (bambouseraie et verger), d’un kiosque, d’un mur d’eau et d’une pergola sur le cheminement autour de la grande terrasse.

Ce parcours initiatique, structuré autour des cinq sens, permet aux personnes souffrant de maladies évolutives, en perte d’autonomie, ou en fin de vie de réinvestir leur corps, et (re)découvrir leurs sensations. Pour ces patients en perte identitaire majeure, ce jardin permet de trouver encore du sens, en vivant pleinement l’instant présent.

Le développement durable prend ici toutes ses dimensions. L’entretien du jardin est confié à un Esat. Les plantations sont réalisées sans pesticide, et les fruits et plantes aromatiques sont consommés par les patients. Les déchets alimentaires de la Maison de Santé sont eux compostés pour servir d’engrais naturels.

Source : Un jardin thérapeutique structuré autour des cinq sens – C2DS