conditions de vie

Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2017 Observation et statistiques

Publié le

Le bilan de la qualité de l’air en France en 2017 confirme que la qualité de l’air s’améliore en lien avec la réduction des émissions de polluants, qui fait suite à la mise en oeuvre depuis plusieurs années de stratégies et plans d’action dans différents secteurs d’activité. Toutefois, des dépassements des normes réglementaires de qualité de l’air pour la protection de la santé humaine persistent, même s’ils sont moins nombreux que par le passé et touchent moins de zones. Ils concernent les particules de diamètre inférieur à 10 µm et le dioxyde d’azote, principalement à proximité du trafic routier, ainsi que l’ozone.

Source : Bilan de la qualité de l’air extérieur en France en 2017 [Publications, Datalab] : Observation et statistiques

Assemblée nationale : Rapport de la Commission d’enquête sur l’alimentation industrielle : qualité nutritionnelle, rôle dans l’émergence de pathologies chroniques, impact social et environnemental de sa provenance

Publié le

La commission d’enquête a mené ses travaux durant cinq mois et procédé à une quarantaine d’auditions (chercheurs, institutions publiques, entreprises de l’agroalimentaire, distributeurs, organisations non gouvernementales, professionnels de la restauration, etc.). A l’issue de ces travaux, la commission d’enquête a visé différents secteurs : l’industrie agroalimentaire, l’éducation à l’alimentation, la restauration collective, la publicité et l’étiquetage, la politique de l’alimentation, la recherche publique et la réglementation européenne. Le présent document propose le compte-rendu des auditions menées par la commission d’enquête.

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-enq/r1266-tI.asp

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-enq/r1266-tII.asp

 

Identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale au Québec sur la base de données de biosurveillance

Publié le

L’exposition des populations aux substances chimiques présentes dans l’environnement et leurs effets sur la santé préoccupent les acteurs de santé publique partout. Dans un contexte de ressources humaines et financières limitées, il est nécessaire d’identifier les contaminants qui devraient faire l’objet d’une attention particulière au Québec.

L’identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale, telle que proposée ici, se fonde sur l’interprétation de données de biosurveillance. La biosurveillance, par la mesure de composés chimiques dans le sang ou l’urine, renseigne sur l’exposition de la population aux contaminants présents dans l’environnement. .

Source : Identification de contaminants d’intérêt prioritaire en santé environnementale au Québec sur la base de données de biosurveillance | INSPQ