cadre de vie

Relation entre l’agriculture et la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines. (INSPQ)

Publié le

Relation entre l’agriculture et la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines. Geneviève Brisson, Mary Richardson, Dominique Gagné. Institut national de santé publique du Québec, 2011, 83 pages. (PDF, 610 ko)

Une synthèse de cet avis est disponible : Relation entre l’agriculture et la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines : synthèse.

Portant sur la relation entre l’agriculture et la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines, cet avis est déposé au ministre de la Santé et des Services sociaux dans le cadre de l’application de l’article 54 de la Loi sur la santé publique. Le document s’inscrit dans une collection de six rapports publiés par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) portant sur la politique agricole et agroalimentaire et traitant d’enjeux distincts de santé publique en lien avec le secteur agroalimentaire. À partir d’une synthèse rigoureuse des écrits et avec l’appui d’un comité scientifique multidisciplinaire, cet avis a plus particulièrement pour objectif de permettre aux autorités concernées de connaître les meilleures options permettant de maintenir ou d’améliorer la qualité de vie des communautés rurales et périurbaines en présence d’activités agricoles.

viaPublications – Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Et si le quartier était un animal?

Publié le Mis à jour le

ep-2009-photolangageanimal

Ce photolangage a été créé en 2009 suite à un atelier photographique autour de la thématique du « quartier », initié par Cultures&Santé et proposé aux acteurs (habitants et travailleurs) du quartier Senne.

À partir d’une série de cartes imagées et de la question « Et si le quartier était un animal ? » ce photolangage permet de questionner les représentations du quartier qu’ont les participants.

Lire la suite »

Lutte contre la pollution atmosphérique : Le Conseil national de l’Air annonce les progrès majeurs du plan particules

Publié le

Lutte contre la pollution atmosphérique : Le Conseil national de l’Air annonce les progrès majeurs du plan particules

A la demande de Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Martial Saddier, Président du Conseil national de l’Air et député de Haute-Savoie a présenté les avancées du plan particules, socle national d’actions pour une amélioration de la qualité de l’air extérieur.

Les dépassements d’émissions de particules seraient, selon une évaluation du programme CAFE , la cause de près de 42 000 décès par an dus à la pollution de l’air par les particules PM2,5 liées aux activités de l’homme.

Face à ce constat, le Grenelle de l’environnement a fixé pour la France un objectif extrêmement ambitieux de réduction de 30 % des particules PM2,5 pour 2015. Cet objectif, en allant bien au-delà des simples exigences européennes en la matière, traduit la forte volonté de la France de réduire l’exposition de la population à la pollution par les particules.

Lutte contre la pollution atmosphérique : Le Conseil national de l’Air annonce les progrès majeurs du plan particules – Ministère du Développement durable.

Un environnement salubre pour une population en bonne santé

Publié le

Le cadre de vie influe sur la santé et les chances de s’épanouir. En 2007, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la majorité des habitants de la planète vivaient en milieu urbain. Près d’un milliard de personnes vivent dans des bidonvilles. Les conditions de vie quotidiennes ont une grande incidence sur l’équité en santé. L’accès à un logement de qualité, à de l’eau propre et à des services d’assainissement est un droit de l’homme. La Commission préconise:

  • de mettre à disposition davantage de logements à un coût abordable en consentant les investissements nécessaires pour améliorer les conditions de vie dans les bidonvilles, notamment en apportant en priorité l’eau et l’électricité ;
  • d’encourager de façon équitable les comportements sains et sans danger, en favorisant la pratique d’exercice physique, des régimes alimentaires sains, en luttant contre la violence et la criminalité par un bon aménagement du milieu et par des contrôles réglementaires, notamment des points de vente d’alcool;
  • d’investir durablement dans le développement rural;
  • de veiller à ce que les politiques économiques et sociales appliquées pour faire face au changement climatique et à d’autres problèmes de dégradation de l’environnement tiennent compte des considérations d’équité en santé.

Commission des déterminants sociaux de la santé

viaOMS | Combler le fossé en une génération: comment faire?.

OMS/Europe | La charge environnementale de la morbidité associée à un logement inadéquat. Rapport de synthèse.

Publié le Mis à jour le

La charge environnementale de la morbidité associée à un logement inadéquat. Méthodes de quantification des impacts sanitaires de plusieurs risques liés au logement dans la Région européenne de l’OMS. Rapport de synthèse.

Sous la direction de Matthias Braubach, David E Jacobs et David Ormandy, 2011, 13 pages – ISBN 978 92 890 0239 4

Disponible en anglais au format pdf (2.5 MB)

Lire la suite »