Actes de la Conférence IFORE sur la cohésion sociale face aux enjeux environnementaux

Publié le Mis à jour le

L’Institut de Formation pour l’Environnement (IFORE) est rattaché au MEDDTL pour accompagner la mise en oeuvre de la SNDD et des lois Grenelle. Il organisait, pour l’anniversaire de ses 10 ans, une conférence sur le thème « cohésion sociale et territoriale face aux enjeux environnementaux ». Pourquoi organisons-nous une conférence sur la cohésion sociale et territoriale face aux enjeux environnementaux ? Nous constatons depuis plusieurs années que ce champ de recherche est colossal. Cette question est d’autant plus prégnante qu’actuellement, avec la crise économique mondiale, nous revenons de plus en plus à des postures qui tendent à opposer d’une part les questions environnementales, qui sont perçues comme des contraintes ou des freins au développement économique, et d’autre part celles sur le progrès social.

Les Actes de la Conférence  sont téléchargeables ici

viaActes de la Conférence IFORE sur la cohésion sociale face aux enjeux environnementaux, novembre 2011 – Observatoire national des agendas 21 locaux et pratiques territoriales de développement durable.

Les ZAPA, une expérimentation inspirée des « Low Emission Zones »

Publié le

Selon de récents travaux de l’Organisation Mondiale de la Santé , la pollution de l’air est aujourd’hui la source de nombreux problèmes de santé en Europe : difficultés respiratoires, asthmes, troubles cardiaques… ( WHO – Déclaration de Parme, mars 2010).

Or, en milieu urbain, les émissions des véhicules peuvent représenter plus de la moitié des émissions totales des polluants dans l’air . Inspirée par les « Low Emission Zones » ou « Zones à faible émission » , dispositifs expérimentés par nos voisins européens depuis 1996, la loi Grenelle II prévoit l’expérimentation de Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air – les ZAPA – dans les communes ou groupements de communes de plus de 100 000 habitants dont la qualité de l’air s’avère mauvaise.

Pour en savoir plus sur les ZAPA – ADEME presse.

Les aides publiques dommageables à la biodiversité – Le Centre d’analyse stratégique

Publié le Mis à jour le

Le débat public a parfois eu tendance à assimiler la préservation de la biodiversité au sort emblématique de certaines espèces en voie d’extinction. Nous savons désormais que c’est l’ensemble de la faune et de la flore qu’il importe de protéger, non seulement dans quelques “points chauds” du globe mais jusque dans nos prairies et nos pelouses. L’enjeu, c’est bien sûr la variété des espèces – et avec elle le patrimoine génétique de la planète –, mais aussi la richesse de leurs interactions (par pollinisation, prédation, symbiose) et toute l’ampleur des “services rendus” à l’homme.

Car même s’il n’en a pas toujours conscience, l’homme bénéficie d’immenses services gracieusement fournis par les écosystèmes. Il y puise sa nourriture mais aussi des combustibles et des matériaux de construction. Au-delà de ces biens “appropriables”, la biodiversité assure la purification de l’eau, la stabilisation et la modération du climat, la régulation des inondations, des sécheresses ou des épidémies. En un mot, la biodiversité nous est vitale. Or, partout dans le monde, on constate qu’elle décline à un rythme accéléré depuis plusieurs dizaines d’années, ce qui fait redouter de profonds bouleversements de notre environnement.

Le rapport

viaRapport – Les aides publiques dommageables à la biodiversité | Centre d’analyse stratégique.

Conférence : La santé c’est dans l’air

Publié le Mis à jour le

Dans le cadre de son plan local de promotion de la santé , plus particulièrement son axe 1 santé et environnement, la ville de Mérignac continue sa réflexion sur la qualité. après avoir réaliser une affiche de sensibilisation, la ville de Mérignac organise une conférence en présence de Ghislaine Bouvier, enseignante et chercheur à l’université Bordeaux Segalen.

Contact : Virginie Duprat, Chargé de mission Santé, Vie Associative, Lutte contre les discriminations. tel. 05.56.55.66.59 courriel : sante-vie.associative@merignac.com

 Mardi, 15 Mai, 2012 – 19:00 à l’auditorium de la Médiathèque

Médiathèque
Place Charles de Gaulle
33700 Mérignac
consulter le plan

Guide pratique 2012 des allégations environnementales

Publié le Mis à jour le

allégations environnementales

Pour faire face à un foisonnement d’allégations environnementales sur les produits qui sont parfois difficiles à appréhender : « durable, responsable, bio, naturel, biodégradable »… le Conseil National de la Consommation (CNC) publie un guide pratique à l’usage des professionnels comme des particuliers. Cette nouvelle édition 2012 du guide s’enrichit de huit nouvelles thématiques : « compostable », « conformité à la réglementation », « éco », « éco-conçu », « écologique », « écotoxicité réduite », « recyclable » et « renouvelable ».

Guide pratique 2012 des allégations environnementales (pdf, 2,1Mo)

viaEco-communication – Boîte à outils.

Indicateurs de développement durable nationaux

Publié le Mis à jour le

Le concept de développement durable est défini en 1987 par la Commission mondiale pour l’environnement et le développement. Le développement durable est défini comme « un type de développement qui permet de satisfaire les besoins des générations présentes, sans réduire la possibilité des générations futures de satisfaire les leurs ».

La nouvelle stratégie nationale de développement durable (SNDD) pour la période 2010-2013, intitulée « Vers une économie verte et équitable », a été adoptée le 27 juillet 2010 par le Comité interministériel pour le développement durable.

Un tableau de bord de 15 indicateurs phares, 35 indicateurs complémentaires et 4 indicateurs de contexte économique et social, a été adopté pour accompagner cette stratégie. Ces indicateurs ont été choisis dans le cadre d’une commission de concertation organisée selon le modèle de la gouvernance à 5 du Grenelle de l’environnement et présidée par un membre du Conseil économique social et environnemental.

viaObservation et statistiques : Indicateurs de développement durable nationaux [Indicateurs & Indices, Développement durable].

Dispositif de lutte contre la dissémination du moustique « Aedes albopictus » dans le sud de la France

Publié le Mis à jour le

Début de la surveillance estivale le 1er mai, mesures mises en œuvre et dispositif de communication.

Le moustique Aedes albopictus est un moustique originaire d’Asie qui est implanté depuis de nombreuses années dans certains départements français d’outre-mer de l’Océan Indien et en Europe. En métropole, ce moustique s’est installé et développé de manière significative dans les départements des Alpes-Maritimes (depuis 2004), de Haute-Corse (2006), de Corse du Sud et du Var (2007), des Alpes de Haute-Provence (2010) et dans certains quartiers de Marseille (2010). En 2011, il s’est installé dans l’Hérault, le Gard et le Vaucluse. Il est régulièrement détecté mais de manière épisodique dans certains départements de la région Rhône-Alpes (Rhône, Ain, Savoie, Isère et Drome) et a fait une première apparition en Aquitaine (Gironde et Lot et Garonne).

viaDispositif de lutte contre la dissémination du moustique « Aedes albopictus » dans le sud de la France – Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (Secteur Santé).