Pollinarium sentinelle de Limoges : le dispositif d’alerte est opérationnel

Publié le

Situé sur une terrasse du jardin botanique de la ville, le Pollinarium de Limoges (Haute-Vienne) abrite différentes espèces de plantes de la région et permet aujourd’hui de prévoir les pics d’émissions de pollens. Sous haute surveillance, cet outil de prévention, géré par la direction des Espaces Verts de la Ville de Limoges, informe depuis le printemps 2017 les personnes allergiques et les médecins en temps réel.

Source : Portail Santé Environnement » Pollinarium sentinelle de Limoges : le dispositif d’alerte est opérationnel

Perturbateurs endocriniens : après l’adoption de la définition européenne, le Gouvernement annonce une accélération des mesures nationales 

Publié le

Les Etats membres ont adopté en comité ce jour la définition des perturbateurs endocriniens utilisés dans les pesticides. Dans le même temps, la Commission européenne a pris des engagements pour accélérer sa politique de lutte contre ces substances chimiques interférant avec les systèmes hormonaux. Pour protéger au mieux la santé des Français, Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation prendront des mesures nationales complémentaires.

Source : Perturbateurs endocriniens : après l’adoption de la définition européenne, le Gouvernement annonce une accélération des mesures nationales | Ministère de la Transition écologique et solidaire

Un jardin thérapeutique structuré autour des cinq sens.

Publié le

La Maison de santé Marie-Galène en plein cœur de Bordeaux (33), vient d’inaugurer son jardin thérapeutique, aboutissement d’un projet de quatre ans à l’initiative de trois soignantes, désireuses de se servir du jardin comme un outil de prendre soin. Dessiné par des élèves en BTS aménagement paysager, cet espace est composé d’une fontaine entourée de rochers et de dalles effets miroir d’eau, d’espaces plantés (bambouseraie et verger), d’un kiosque, d’un mur d’eau et d’une pergola sur le cheminement autour de la grande terrasse.

Ce parcours initiatique, structuré autour des cinq sens, permet aux personnes souffrant de maladies évolutives, en perte d’autonomie, ou en fin de vie de réinvestir leur corps, et (re)découvrir leurs sensations. Pour ces patients en perte identitaire majeure, ce jardin permet de trouver encore du sens, en vivant pleinement l’instant présent.

Le développement durable prend ici toutes ses dimensions. L’entretien du jardin est confié à un Esat. Les plantations sont réalisées sans pesticide, et les fruits et plantes aromatiques sont consommés par les patients. Les déchets alimentaires de la Maison de Santé sont eux compostés pour servir d’engrais naturels.

Source : Un jardin thérapeutique structuré autour des cinq sens – C2DS

Pollens, ambroisie et allergies respiratoires

Publié le

En région méditerranéenne, le pollen de Cupressacées (Cyprès, Genévriers, Thuyas…) est particulièrement abondant, représentant le tiers du spectre pollinique annuel, et provoque des allergies allant du simple désagrément aux rhinites et conjonctivites invalidantes. Cette allergie se manifeste principalement en fin d’hiver et peut s’étendre sur près de 6 mois (novembre-avril) en raison du nombre important d’espèces végétales à l’origine du pollen.

Source : N° 18 – Pollens, ambroisie et allergies respiratoires – CRES Paca