Les pratiques phytosanitaires en viticulture en Nouvelle-Aquitaine en 2016

Publié le

Avec l’enquête Pratiques phytosanitaires en viticulture, Agreste Nouvelle-Aquitaine apporte, à travers les valeurs d’IFT (indicateur de fréquence des traitements), un éclairage statistique sur l’intensité relative de recours aux produits phytopharmaceutiques par les viticulteurs de la région lors de la campagne 2015-2016.80 % de l’IFT total moyen est lié à la protection fongicide, ciblant principalement le mildiou et l’oïdium. La protection insecticide, fortement influencée par la lutte contre la cicadelle vectrice de la flavescence dorée, pèse pour moins de 15 % de l’IFT total. Enfin, avec le développement de l’enherbement total ou partiel du vignoble, la valeur de l’IFT herbicide moyen est régulièrement inférieure à 1.

http://draaf.nouvelle-aquitaine.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/AgresteNA_AR_64_201903phytoviti_cle4951bc.pdf